Erwin
avatar
Gris

Masculin Age : 19
Messages : 615
Jeu 26 Déc 2013 - 23:18

Il y a 5 ans, j'ai rencontré une fille. Cette rencontre a totalement bouleversé ma vie. A l'époque, ma vie était un enfer et je songeais au suicide. Et cela fait 5 ans que je n'ai pas réussi à lui dire la vérité. J'ai donc décidé d'écrire un poème. J'accepte toutes les critiques. 

 5 ans de Silence


Je t'ai connue cela fait maintenant cinq ans
Adorables Cheveux bruns dansant dans le vent
Je souhaite rester en vie là maintenant
À l'intérieur de ce monde où j'étais mourant.

Tu es devenue ma pure soif de survivre
L'amour que j'éprouve envers toi m'a rendu ivre
À Toi, Joie, où jamais n'apparaîtra le givre
Tu es la Divinité que je dois poursuivre.

Moi, Envoûté dans cette spirale infinie
C'est une belle courbe sinusoïdale
Telle une onde périodique de cette nuit
L'amour est une dérivée,tout est normal.

Je ne peux me dispenser d'un si beau minois
Plus j'essaie de ne pas me souvenir de toi,
Plus mes volontés et sentiments se renforcent
Voici un paradoxe, ma petite Corse.

Mon faible âme n'est voilé d'aucune illusion
Mais mon cœur ne peut refuser ta corruption
Avec ton rayonnant visage naturel
Et puis ton charme juste gravitationnel.

Tu ne disparaîtras guère de ma conscience
Toutes les fonctions intégrales de la science
Me démontrent une théorie de ce système,
Donc d'après ce beau théorème, Joie je t'aime.

PS: je pense que j'ai du faire quelques erreur de comptage.

Après certaines découvertes, voici une "suite" à ce poème(ce poème est cela dit encore à l'état "expérimental" et j'attends vos avis pour pouvoir l'améliorer). Il y en a deux versions: une "violente" et une autre plus "douce":

5 ans d'illusions(VV)

Tu m'as en fait manipulé depuis 5 ans
Une pie qui m'a utilisé tout ce temps

N'aies pas honte , ce n'est pas idealisant

Enleves moi donc ce sourire de façade
Xylophone me montrant ton hypocrisie
Idealisme n'est juste qu'illusion fade
Sale garce qui put manipuler ma vie
Toutes tes manoeuvres me rendent très malade
Espoir, chose aussi insignifiante qu'ici

Paix, Amour, Amitié, quelles Futilités!
Lance transperçant le rempart de la limite
Uranus en colère veut t'y embrocher
Souffres, souffres, crèves donc dans cette Marmite!

Passion morte, prends donc ta vengence sur elle!
Orage foudroyant, exploses avec fracas!
Une trainée mérite un châtiment comme tel
Rien ne m'apportera de t'utiliser toi

Mais en rayant l'equation immediatement
Oubliés tous ces signes positifs trompants
Inverse renversant le sens d'ecoulement

Laissant juste le temps couler tranquilement
Aidé d'equations differencielles construites
Evadé des idés de joie heureusement
Trop de souvenirs tuent les souvenirs, grand huit
Irradié de pensées négatives, songeant,
Trouvant des mots pour faire evacuer la truite
Ionisant mon cerveau, j'avance maintenant
Aimer n'a pas reellement de limite.

5 ans d'illusions(VD)

Tu m'as en fait manipulé depuis 5 ans
Une hyperbole me faisant perdre le temps

N'aies pas honte , ce n'est pas idéalisant

Enlèves moi donc ce sourire de façade
Xylophone me montrant ton hypocrisie
Idéalisme n'est juste qu'illusion fade
Sel sucré m'incitant à te faire Momie
Ton visage est devenu de la marmelade
Espoir, chose aussi insignifiante qu'ici

Paix, Amour, Amitié, quelles Futilités!
Lance transperçant le rempart de tout ces mythes
Uranus en colère veut t'y embrocher
Souffres, souffres, crèves donc dans cette Marmite!

Passion morte, prends donc ta vengeance sur elle!
Orage foudroyant, exploses avec fracas
Une équation n'a pas de solution réelle
Rien ne m'apportera, rien, de penser à toi

Mais en rayant l'equation immediatement
Oubliés tous ces signes positifs trompants
Inverse renversant le sens d’écoulement

Laissant juste le temps couler tranquillement
Aidé d'équations différentielles construites
Evadé des idées de joie heureusement
Trop de souvenirs tuent les souvenirs, grand huit
Irradié de pensées négatives, songeant,
Trouvant des mots pour évacuer la joie fortuite
Ionisant mon cerveau, j'avance maintenant
Aimer n'admet pas reellement de limite.


Et comme vous savez que j'affectionne particulièrement l'acrostiche, lisez le poème de haut en bas^^ en espérant qu'il vous plaise aussi.


Dernière édition par Erwin le Dim 5 Oct 2014 - 8:53, édité 7 fois


Dossier
Agent: Isaac Van Daan
Age: 11 ans
T-shirt: Gris
Kelly Clara
avatar
Modo

Féminin Age : 24
Messages : 5662
Ven 27 Déc 2013 - 5:55

Dans la deuxième strophe, tu comptes deux syllabes à chaque fois pour le dernier mot, c'est ça? A vue de nez, je dirais que ce sont des rimes féminines, donc il y a une seule syllabe par mot, ce qui fait 11 par vers en tout... C'est le cas aussi dans "C'est un paradoxe, ma petite Corse" par exemple, on ne dit pas "cor-seuh" en fin de vers. A part ça, bravo pour les alexandrins.
Les rimes avec les mots "givre" et "crème" sont un peu étranges, et conscience/science un peu facile, mais celle-ci en particulier est joliment placée. ^^
J'aime beaucoup la strophe sur la courbe sinusoïdale, c'est une magnifique comparaison! Very Happy En fait, toute l'allégorie de l'amour comme d'un théorème est originale et intéressante, ça tranche avec la célébration de l'amour traditionnelle...


Dossier
Agent: Clara Keller
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Erwin
avatar
Gris

Masculin Age : 19
Messages : 615
Ven 27 Déc 2013 - 7:22

Ah merci Kelly Smile (Je vais essayer de modifier un peu pour les syllabes)


Dossier
Agent: Isaac Van Daan
Age: 11 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Ven 27 Déc 2013 - 8:28

Moi j'aime bien, ça sonne bien Very Happy En revanche, -même si je sais que t'aimes ça x)- je trouve que la présence de maths et physique est un peu étrange au milieu du poème


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Erwin
avatar
Gris

Masculin Age : 19
Messages : 615
Ven 27 Déc 2013 - 9:31

Je remarque que la plupart des poèmes d'amour aujourd'hui ne sont pas...assez personnels(je ne pense pas que ce soit le bon mot). J'ai l'impression qu'on y dit toujours les mêmes choses, on ne voit pas trop "l'empreinte de l'auteur", un élément propre à l'auteur lui-même . 
Donc la présence de maths-physique est essentiellement liée à ce constat même si j'avais aussi pensé que ça fera son petit effet^^ et que j'avais envie de parler de ça.


Dossier
Agent: Isaac Van Daan
Age: 11 ans
T-shirt: Gris
Mezoou
avatar
Rouge

Féminin Age : 18
Messages : 84
Lun 21 Juil 2014 - 7:53

C'est magnifique **


Dossier
Agent: Lizzy Roth
Age: 12 ans
T-shirt: Gris
Arriane
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 17
Messages : 4352
Mar 22 Juil 2014 - 4:06

J'avoue , MAGNIFIQUE


Dossier
Agent: Arriane héléna compone
Age: 12 ans et demie
T-shirt: Gris
Erwin
avatar
Gris

Masculin Age : 19
Messages : 615
Jeu 7 Aoû 2014 - 11:58

Après certaines découvertes, voici une "suite" à ce poème:

5 ans d'illusions

Tu m'as en fait manipulé depuis 5 ans
Une pie qui m'a utilisé tout ce temps

N'aies pas honte , ce n'est pas idealisant

Enleves moi donc ce sourire de façade
Xylophone me montrant ton hypocrisie
Idealisme n'est juste qu'illusion fade
Sale garce qui put manipuler ma vie
Toutes tes manoeuvres me rendent très malade
Espoir, chose aussi insignifiante qu'ici

Paix, Amour, Amitié, quelles Futilités!
Lance transperçant le rempart de la limite
Uranus en colère veut t'y embrocher
Souffres, souffres, crèves donc dans cette Marmite!

Passion morte, prends donc ta vengence sur elle!
Orage foudroyant, exploses avec fracas!
Une trainée mérite un châtiment comme tel
Rien ne m'apportera de t'utiliser toi

Mais en rayant l'equation immediatement
Oubliés tous ces signes positifs trompants
Inverse renversant le sens d'ecoulement

Laissant juste le temps couler tranquilement
Aidé d'equations differencielles construites
Evadé des idés de joie heureusement
Trop de souvenirs tuent les souvenirs, grand huit
Irradié de pensées négatives, songeant,
Trouvant des mots pour faire evacuer la truite
Ionisant mon cerveau, j'avance maintenant
Aimer n'a pas reellement de limite.

Et comme vous savez que j'affectionne particulièrement l'acrostiche, lisez le poème de haut en bas^^ en espérant qu'il vous plaise aussi.
Ce poème est encore à l'état "expérimental" donc j'attends vos avis pour voir si quelque chose est améliorable^^


Dossier
Agent: Isaac Van Daan
Age: 11 ans
T-shirt: Gris
Bubulle
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 3851
Ven 8 Aoû 2014 - 23:54

J'ai jamais été un grand amateur de haine, surtout quand elle est montrée comme ça, je trouve ça très (trop) cru à vrai dire, ça manque un peu de raffinement, de douceur... Mais ce n'est que mon avis

James Shakur
avatar
Modo

Féminin Age : 16
Messages : 1928
Mar 12 Aoû 2014 - 0:55

J'avoue que je préfère la première partie, bien qu'il est appréciable l'on ressente à ce point la haine dans la deuxième partie. En fait, je trouve cette 2ème partie compliquée à comprendre pour mon petit niveau de collégienne ^^
Mais sinon... magique *-*


Dossier
Agent: James Shakur
Age: 12 ans
T-shirt: Gris
Erwin
avatar
Gris

Masculin Age : 19
Messages : 615
Lun 29 Sep 2014 - 9:28

Voici une version nettement moins violente de mon deuxième poème:

Tu m'as en fait manipulé depuis 5 ans
Une hyperbole me faisant perdre le temps

N'aies pas honte , ce n'est pas idealisant

Enleves moi donc ce sourire de façade
Xylophone me montrant ton hypocrisie
Idealisme n'est juste qu'illusion fade
Sel sucré m'incitant à te faire Momie
Ton visage est devenu de la marmelade
Espoir, chose aussi insignifiante qu'ici

Paix, Amour, Amitié, quelles Futilités!
Lance transperçant le rempart de tout ces mythes
Uranus en colère veut t'y embrocher
Souffres, souffres, crèves donc dans cette Marmite!

Passion morte, prends donc ta vengence sur elle!
Orage foudroyant, exploses avec fracas
Une équation n'a pas de solution réelle
Rien ne m'apportera, rien, de penser à toi

Mais en rayant l'equation immediatement
Oubliés tous ces signes positifs trompants
Inverse renversant le sens d'ecoulement

Laissant juste le temps couler tranquilement
Aidé d'équations différentielles construites
Evadé des idées de joie heureusement
Trop de souvenirs tuent les souvenirs, grand huit
Irradié de pensées négatives, songeant,
Trouvant des mots pour évacuer la joie fortuite
Ionisant mon cerveau, j'avance maintenant
Aimer n'admet pas reellement de limite.

En espérant que ça vous plaira Smile


Dossier
Agent: Isaac Van Daan
Age: 11 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Dim 5 Oct 2014 - 3:52

Haha cette fois j'ai trouvé toute seule l’acrostiche Very Happy
Moi suis triste, préfère les histoires d'amour, aux histoires de haine :/ Certains passages sont bien trouvés mais j'approuve Bubulle sur le fait que ça manque un peu de douceur


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Contenu sponsorisé



5 ans de Silence



Vous devez vous connecter pour répondre à ce sujet.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez nous rejoindre rapidement en vous inscrivant !



Sauter vers: