Kelly Clara
avatar
Modo

Féminin Age : 24
Messages : 5662
Sam 12 Jan 2013 - 10:29

Vous arrivez dans la zone industrielle où se situe l'usine d'AlphaOne, après trois quarts d'heure de transports en commun et dix minutes de marche. Devant le grillage qui entoure le site, la route est déserte. C'est là que les choses sérieuses commencent...


Dossier
Agent: Clara Keller
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Lun 21 Jan 2013 - 1:05

Lorsqu'elle apprit sa convocation à l'administration, Sélène se précipita dans les bureaux de Cherub pour recevoir son ordre de mission. Elle fut agréablement surprise en y retrouvant Peter, une des premières personnes avec qui elle avait vraiment parlé. 
La lecture de l'ordre de mission la mît également en joie puisqu'elle devait jouer aux apprentis délinquants avec son ami.
Après avoir rapidement préparé le peu d'affaires dont ils pourraient avoir besoin, ils se mirent en route en direction de la banlieue de Manchester.



Afin de ne pas attirer les soupçons, leur contrôleur de mission les déposa à une heure environ des locaux d'AlphaOne. Ce trajet n'ennuya pas la jeune fille, malgré le stress croissant accompagnant chaque mission, qui gardait facilement le contrôle d'elle-même. Il faut dire aussi que Peter était là et discutait avec elle de tout et de rien, pour oublier la mission le temps du trajet.

Comme prévu, la route menant à AlphaOne était déserte. Sélène tout en marchant, tressait ses longs cheveux pour éviter qu'ils la gênent, puis se tourna vers son comparse et annonça:

- C'est parti! Prêt pour une opération vandalisme?


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Mer 23 Jan 2013 - 9:15

Peter était arrivé devant les bureaux de Cherub, partagé entre l'inquiétude et l'excitation. Il avait reçu sa convocation, mais il ne savait pas trop non plus à quoi s'attendre ...
Il rentra donc dans la salle, et se trouva vite rejoint par Sélène. Alors son inquiétude s'envola et il fit une boue laissant vraisemblablement penser qu'il ressentait une certaine plénitude béate. Il allait partir en opération avec elle ! Avec quelqu'un qu'il connaissait et qu'il appréciait ! Pour une première mission, il n'aurait pu rêver mieux.
S'en suivit la lecture de l'ordre de mission. S'infiltrer dans un bâtiment, détruire, et partir. Peter se voyait déjà en train d'ouvrir des tiroirs à tours de bras et de déchirer des documents avant de les jeter par la fenêtre ... Oh oui, un pur acte de vandalisme avec une amie, que ça allait être amusant !

Durant le trajet jusqu'au lieu de la mission, le stress de Peter allait crescendo. Heureusement, la présence de Sélène, qui elle ne semblait pas le moins du monde perturbée, le rassurait. Il se promit, comme avant chaque contrôle de maths, d'apprendre à se contrôler, un jour ... Pour distribuer des sourires, ça, il était très fort. Pour paraître aimable, prendre la colère sur lui, être bienveillant et mettre ses problèmes de côtés pour aider les autres, il savait faire. Mais dès que lui-même faisait parti de l'enjeu ...

Ils discutèrent donc beaucoup pendant le trajet jusqu'à l'usine (en voiture puis à pieds), de tout et n'importe quoi, et plus de n'importe quoi que de tout d'ailleurs ... La réalité lui revint brutalement en pleine face lorsqu'il aperçut l'enceinte d'AlphaOne. Ils y étaient. Plus de retour en arrière possible. Peter se concentrait pour ne pas céder à la panique.
Risque faible, risque faible, risque faible ... Au pire, tu te fais attraper, tu vas au commissariat, et tu te fais exfiltrer. Rien de bien méchant. Risque faible, risque faible ...

- C'est parti! Prêt pour une opération vandalisme?

Peter sursauta presque en entendant la voix de sa coéquipière. Il en était arrivé à oublier Sélène ... Il se retourna vers elle, et la trouva magnifique avec ses longs cheveux tressés. Pratique, et efficace, pensa-t-il. Sa vision lui redonna le sourire, et lui enleva un poids monstre ; il n'était pas tout seul.

- Oh oui que je suis prêt ! répondit-il. Je vois déjà des bureaux éventrés et des machines auxquelles il manque des pièces !

Peter s'avança donc jusqu'à hauteur du grillage, repéra les caméras de sécurité. Il s'apprêtait à prospecter le long du grillage afin de trouver une brèche, lorsqu'il eut une idée, laquelle il exposa à Sélène avec son sourire le plus innocent :

- Dis, à ton avis, les caméras ... La bande est quand même enregistrée si on les détruit ? Parce que j'aurais bien aimé adresser un petit message à AlphaOne, à notre retour, histoire de passer pour des écolos-pacifistes convaincus ...

Et il lui fit un clin d’œil.


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Jeu 24 Jan 2013 - 5:23

- Oh oui que je suis prêt ! répondit-il. Je vois déjà des bureaux éventrés et des machines auxquelles il manque des pièces !

Son grand sourire rassura l'agent, qui se voyait déjà ravager les bureaux d'AlphaOne avec son ami.

Peter alla repérer les emplacements des caméras et une éventuelle faille dans les grillages d'un côté de l'usine pendant que Sélène faisait de même de l'autre.
Au moment où elle trouva un éventuel point faible dans la garde de l'usine, elle vit arriver Peter, un grand sourire sur le visage.
Qu'est-ce qu'il prépare comme connerie? pensa-t-elle en sourirant.

- Dis, à ton avis, les caméras ... La bande est quand même enregistrée si on les détruit ? Parce que j'aurais bien aimé adresser un petit message à AlphaOne, à notre retour, histoire de passer pour des écolos-pacifistes convaincus ...

Il lui fit un clin d'oeil. Elle rit doucement, réfléchit un instant puis répondit:
- Ca dépend comment on s'occupe des caméras. Si on neutralise la partie qui l'alimente, la bande ne sera pas endommagée, je pense, et on viendra sûrement vérifier les bandes pour identifier les malfaiteurs que nous sommes... Donc je pense que c'est bon..

Elle marqua une pause puis se rappella de ce qu'elle voulait ajouter.
Au fait, le grillage est abîmé ici, si on élargit et on se fait discrets, on pourra sûrement passer par là.


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Ven 25 Jan 2013 - 8:07

Roméo vit Sélène rire en douce, puis répondre :

- Ca dépend comment on s'occupe des caméras. Si on neutralise la partie qui l'alimente, la bande ne sera pas endommagée, je pense, et on viendra sûrement vérifier les bandes pour identifier les malfaiteurs que nous sommes... Donc je pense que c'est bon..


Elle fit un silence durant quelques instants, sembla réfléchir, puis continua :


- Au fait, le grillage est abîmé ici, si on élargit et on se fait discrets, on pourra sûrement passer par là.

Peter considéra la proposition. Il regarda le grillage à l'endroit qu'avait indiqué son amie, et évalua leurs chances de passer ; il s'assura de la positions des caméras de surveillance, de la présence des gardes, et estima le temps qu'il leur faudrait pour passer, en sachant que même si Sélène était assez grande, ils étaient tous les deux assez fins et plutôt agiles.

- Ça devrait le faire ouais ! dit-il avec un sourire satisfait.

En quelques secondes à peine, une sorte de plan se profila dans la tête, et il l'exposa aussitôt :

- Bon, on va faire quelque chose : toi, tu vas ouvrir le passage en écartant le grillage, jusqu'à ce que tu puisses y passer. Si tu passes, je peux passer aussi. Quand tu as fini d'ouvrir, tu me fais signe. Pendant ce temps, moi, je reste caché, et je te couvre. Si quoi que ce soit de suspect approche, je siffle et toi tu reviens te cacher.

Il réfléchit encore quelques secondes, et ajouta :

- En revanche, si j'estime que tu peux pas revenir sans te faire voir, je tape des mains. Et puis toi, bah ... Euh bah tu vas te cacher à l'intérieur de la zone écoute hein ...

Il était assez embarrassé, à présent. En fait, il se demandait s'il devrait pas plutôt y aller ; il ne voudrait pas que son amie se fasse prendre par sa faute. Il rejeta un coup d’œil vite fait sur la zone, et ajouta :

- De toute façon, il y a plein de tonneaux et de caisses dedans, donc bon. Et puis quand le danger est passé, je te rejoins. Ça te va comme ça ?


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Sam 26 Jan 2013 - 7:47

Peter réfléchit à sa proposition:
- Ça devrait le faire ouais ! dit-il, enthousiaste.

Il réflechit, et conçut un plan:
- Bon, on va faire quelque chose : toi, tu vas ouvrir le passage en écartant le grillage, jusqu'à ce que tu puisses y passer. Si tu passes, je peux passer aussi. Quand tu as fini d'ouvrir, tu me fais signe. Pendant ce temps, moi, je reste caché, et je te couvre. Si quoi que ce soit de suspect approche, je siffle et toi tu reviens te cacher.
En revanche, si j'estime que tu peux pas revenir sans te faire voir, je tape des mains. Et puis toi, bah ... Euh bah tu vas te cacher à l'intérieur de la zone écoute hein ...


Il commençait à hésiter, sans doute se demandait-il si son plan était correct:
- De toute façon, il y a plein de tonneaux et de caisses dedans, donc bon. Et puis quand le danger est passé, je te rejoins. Ça te va comme ça ?

Elle acquiesca. Elle n'avait pas d'autres idées et laisser Peter hésiter ne ferait que lui faire perdre ses moyens. Peter alla donc se cacher et monter la garde pendant que Sélène se baissait pour examiner le grillage. Elle se saisit de la partie abimée et observa attentivement le grillage avant de commencer à élargir. Ses mains tordaient les fils métalliques, les démelaient doucement puis la danse de ses doigts s'accélera.

Une voix lui dictait ses gestes. Souvenirs de l'aide apportée à sa grand-mère pour démêler les fils avant qu'elle ne couse.
- Examine bien le noeud avant de démeler. Oui, doucement, en suivant le fil.. Ne tire pas ou tu vas tout emmêler, petite maladroite! Voilà, comme ça. Merci !


Elle reporta son attention sur son ouvrage. L'espace était désormais assez large pour qu'elle puisse passer ainsi que Peter. Elle passa sa tête par l'ouverture, puis les épaules et se cambra avant de faire passer le reste de son corps. Elle se releva vite, scruta de chaque côté puis fit signe à son compagnon de la rejoindre. Elle espérait juste qu'il ne se fasse pas prendre.


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Sam 26 Jan 2013 - 9:35

Peter vit Sélène acquiescer et s'exécuter. Il courut se cacher, et ne put s'empêcher de regarder son amie se retourner, marcher en direction de la clôture et se baisser. Il vit ses longs cheveux noués se promener sur son dos. Il l'observa plongée dans ses pensées, et regarda ses doigts agiles s'agiter et démêler le tressage du grillage sans peine. Elle semblait absorbée par ce qu'elle faisait, son regard était tellement intense ... Elle aurait pu être plongée dans ses souvenirs, ou bien en train de mettre en œuvre une technique longuement apprise ... Il aurait tant aimé aller démêler ces fils avec elle, que leurs doigts s'entrelacent ...

La réalité lui revint brusquement en pleine face. Presque pris de panique, il scruta attentivement chacun des côtés en espérant que son erreur ne serait pas irréparable. Heureusement, aucun garde n'était apparu, et Peter poussa un profond soupire de soulagement. Il s'en serait vraiment voulu que Sélène se fasse prendre par sa faute ...
Elle finit donc d'élargir le passage, passa au travers, et lui fit signe de venir. Il commençait à sortir la tête de sa cachette. Son sang ne fit qu'un tour lorsqu'il vit un camion au loin, arrivant dans sa direction. Il remit sa tête dans sa cachette, frappa dans ses mains comme convenu.
Trois coups, ça devrait suffire, pensa-t-il. Il pria pour que son amie l'entende, se plia en boule, se fit le plus compact possible et attendit que le camion passe. Une fois qu'il s'était assuré de ne plus entendre son bruit, il sorti prudemment la tête de sa cachette, jeta un coup d’œil circulaire, et se dirigea vers le trou. Calme toi, calme toi ... Il passa dans le trou sans problème, puis tenta d'imaginer où son amie aurait pu se cacher. Du moins, il espérait qu'elle était cachée ... Il y a tellement de caisses et de tonneaux ici ...


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Lun 28 Jan 2013 - 3:36

Clap! Clap! Clap!

Danger!
- De toute façon, il y a plein de tonneaux et de caisses dedans, donc bon. Et puis quand le danger est passé, je te rejoins. Ça te va comme ça ?
La voix de Peter lui revint en tête. Heureusement qu'il lui avait dit ça. Heureusement qu'il était là.

Elle plongea dans un des barils vides situés le long d'un mur, en espérant que l'on ne vienne pas la chercher, ou que l'on ne charge pas les barils pour les remplir de substances nocives.

Lovée au fond du baril, le temps lui semblait ne pas s'écouler. Le silence se fit pesant. Silence rompu par un bruit de pas. Oh non... Les pas se rapprochaient de sa position. Sélène se décida t'attaquer pour éviter que le garde ne donne l'alerte.

Doucement, elle fit glisser le couvercle du baril, et se redressa, prête à bondir. Ele s'arrêta dans son élan, à la vue de Peter. C'était la première fois où elle était aussi contente de le voir. Elle s'extirpa de son tonneau et alla étreindre son ami, soulagée.

- Ouf, c'était toi.. J'ai eu peur, j'ai cru que j'allais me faire repérer ou devoir attaquer un vigile.


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kelly Clara
avatar
Modo

Féminin Age : 24
Messages : 5662
Mer 20 Fév 2013 - 5:20

Imprévu n°1:
(eh oui, y'a des imprévus, et si vous ne le saviez pas, c'est normal, il faut bien qu'ils portent bien leur nom...)

Un bruit de pas se fait entendre et se rapproche rapidement de vous. Une voix d'homme grommelle, à quelques mètres, mais hors de votre champ de vision:
-Qu'est-ce qui se passe encore par ici?



Dossier
Agent: Clara Keller
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Sam 16 Mar 2013 - 22:54

Peter progressait entre les barils. Il essayait de regarder à l'intérieur de tous ceux qu'il croisait. Tout à coup, il vit quelque chose bouger sur sa droite. Son sang ne fit qu'un tour ; il se tourna vers l'endroit d'où venait le mouvement, avança son pied droit, leva ses bras devant lui et se prépara à recevoir un assaut. Lorsqu'il aperçut une tête brune sortir de son tonneau, il sentit sa joie le submerger et poussa un soupir de soulagement intense. Il courut vers son amie qui s'extirpait avec agilité de sa cachette. Ils tombèrent alors l'un dans les bras de l'autre.
Peter posa sa tête sur celle de Sélène. Ses cheveux sentaient bons, ils étaient sains et saufs.


- Ouf, c'était toi.. J'ai eu peur, j'ai cru que j'allais me faire repérer ou devoir attaquer un vigile.


Il répondit dans un murmure :

- Oui, c'est moi, t'inquiètes pas ... Ce n'était rien qu'une petite voiture de toute façon.

Et il pensa après pour lui même : Vu comment on a flippé juste pour ça, j'imagine même pas si on croisait un garde ...
Alors, Peter entendit un bruit de pas arrivant dans sa direction. M*rde m*rde m*rde et rem*rde ! Pourquoi est-ce que je pense à des trucs comme ça moi ?!
Alors, il se passa mille choses dans sa tête en une petite seconde. Sa couardise lui ordonnait de courir en sens opposé, tandis que sa raison lui sommait de se cacher encore. Il se savait quoi faire. Il espérait que Sélène trouverait une solution. Il remarqua qu'elle ne semblait pas avoir plus réagi que lui. Alors, il se jeta à quatre pattes, rampa entre les barils et se cacha dans un, accroupi. Il se résolut à scruter attentivement au dessus de lui. Si quelqu'un pointait sa tête au dessus du tonneau, il aurait droit à un poing dans le nez. Peter n'aimait pas se battre, vraiment pas. Surtout contre des mastodontes plus grands de peux pieds que lui.
Il ne fallait pas non plus qu'il se montre trop fort si une bagarre éclatait. S'il arrivait à battre le pré-supposé garde, ce dernier pourrait se douter de quelque chose. Au contraire, s'il se laissait faire, il risquerait de se faire attraper. Il pria alors pour que s'il se fasse agresser, Sélène puisse venir à son secours, de façon à pouvoir menotter et bâillonner le garde à deux.
Mince ! Sélène ! Mais qu'est-ce qu'elle fout ?!

Et les bruits de pas continuaient de se rapprocher ...


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Dim 17 Mar 2013 - 9:14

Une fois qu'elle le prit dans ses bras, elle hésita. Allait-il la repousser? Ses bras se refermèrent autour d'elle et il la réconforta:
- Oui, c'est moi, t'inquiètes pas ... Ce n'était rien qu'une petite voiture de toute façon.

Elle se détendit. La chaleur que Peter lui apportait fit revenir les battements de son coeur à la normale. Enfin presque songea-t-elle en le sentant tout de même tambourinant dans sa potrine.

Un bruit de pas la surprit. La paralysa même. Au bout d'un temps qui lui semblait une infinité, elle réagit. Elle rechercha l'appui de Peter, qui s'était volatilisé. Elle surprit un mouvement près d'un baril. Elle se hâta afin d'atteindre également un baril.
Tout se passa en un éclair. L'homme entra dans son champ de vision. La jeune fille était alors tout près du baril où se cachait Peter. Le regard du garde se dirigea vers elle. L'homme n'était plus tout jeune, ses cheveux commençaient à grisonner tandis que l'on distinguait un début d'embonpoint sns doute dû au manque d'activité. Il n'avait pas la carrure d'une armoire à glace, une victoire des agents était tout à fait plausible. Surtout s'ils agissaient par surprise..
Elle opta alors pour la seule solution possible. Elle prit son air le plus désespéré (ce n'était pas dur, vu la peur qui lui nouait les entrailles), au bord des larmes.
" Qu'est ce que tu fous là, toi grommela-t-il.
- Aidez moi.. implora-t-elle. J'étais avec mon père.. et... et... j'ai peur.. je sais pas où je suis..."

Intérieurement, elle priait Peter pour qu'il comprenne sa manoeuvre et lui vienne en aide.


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Dim 17 Mar 2013 - 11:09

Tout à coup, Peter entendit une voix :

- Qu'est ce que tu fous là, toi ?

C'était une voix d'homme, sans doute d'un age mûr. Mais Peter s'en fichait, une seule chose importait : ce n'était pas la voix de son amie. Mais il l'entendit tout de suite après :


- Aidez moi.. J'étais avec mon père.. et... et... j'ai peur.. je sais pas où je suis...


Elle semblait tétanisée. Peter aussi d'ailleurs. Il décida de faire quelque chose pour sauver son amie. Il sortit la tête de son tonneau alors que Sélène gémissait et se mit en quête d'un objet contondant. Une planche de bois, ça serait parfait ! Oh tiens, un vieux pied de table ! Ça devrait faire l'affaire.
Il se glissa alors aussi silencieusement que possible vers le garde, sa barre de fer à la main. Il avait l'impression d'être un guerrier comme ça ! Un guerrier avec autant de courage qu'une autruche couarde, certes, mais un guerrier quand même !
Peter se releva à environ un mètre du garde, empoigna sa batte à deux mains, la leva, et au moment où l'homme se penchait pour prendre Sélène par le bras, Peter abattit sa matraque improvisée derrière le crâne de son adversaire, de toute ses forces, en priant pour ne pas lui causer de commotions cérébrales, seulement une bonne grosse bosse. La barre frappa alors sur le crâne de l'homme, dans un magnifique "chdong !*, et Peter regarda alors sa victime. Elle était encore debout et immobile. Une seconde. Deux secondes. Et l'homme commença à chanceler, menaçant de tomber en avant ...


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Dim 17 Mar 2013 - 23:47

Elle était morte de peur. Elle employait ses dernières ressources en jouant la comédie destinée à faire diversion. Sélène aperçut derrière le garde une silhouette qui s'approchait, une barre de fer légèrement rouillée à la main. 

Peter était venu à sa rescousse! Elle se ressaisit avant de le faire remarquer (en le fixant, un sourire éblouissant aux lèvres par exemple) et nota l'expression indécise de l'homme qui ne savait s'il devait croire son histoire. 
Cette expression se changea vite en faciès de stupéfaction dans un "chdong!" retentissant. 
Tiens, ça sonne creux! constata-t-elle avec amusement.

Amusement qui ne dura pas longtemps quand elle vit la masse du garde assommé basculer vers elle.
Le choc de sa chute contre le sol pourrait le réveiller, elle devait le rattraper. Tâche compliquée songea-t-elle en comparant sa carrure et celle de l'homme. 

L'impact fut violent. La jeune fille plia les jambes sous le poids,  avant de le faire plus ou moins délicatement basculer vers le sol.   
Une idée germa dans son esprit quant au sort de l'homme inconscient. Elle se hâta pour aller chercher des rouleaux de cordes aperçues dans un coin de la pièce. Une fois en possession de ceux-ci, elle commença à l'attacher tout en s'adressant à son partenaire:
- J'avais dans l'idée de l'entraver mais de manière ... amatrice. Pour pas qu'on nous soupsonne d'être entraînés.. Tu peux m'aider?


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Jeu 25 Avr 2013 - 4:00

Peter se tenait debout, toujours dans la même position. Il vit brièvement le garde tomber en avant, rattrapé par Sélène, et dans la seconde qui suivit, elle se trouvait à lui parler avec des rouleaux de corde dans la main. Lui, par contre, n'avait pas bougé. Une voix lointaine se fit entendre alors :

- J'avais dans l'idée de l'entraver mais de manière ... amatrice. Pour pas qu'on nous soupsonne d'être entraînés.. Tu peux m'aider?


Peter secoua la tête, et vit que sa camarade s'adressait à lui. Il vérifia quand même autour de lui, juste au cas où. Il se trouva par la suite assez ridicule, étant donné qu'elle ne pouvait lui parler qu'à lui de cette manière ; sinon, elle bégayait et pleurnichait, et racontait des histoires avec son père ...
Il décida donc d'analyser ce que son amie venait de dire, trouva qu'il analysait trop longtemps et qu'il devait avoir l'air bête comme ça, et répondit juste :


- Euh ... Oui ?

Alors Sélène commença à s'agiter autour du garde, pendant que Peter la regardait et terminait de comprendre ce qu'elle lui avait dit. Oui, il avait assommé quelqu'un, et ça le troublait assez. Du moins, il espérait qu'il l'avait assommé, ni plus ni moins. Et c'est alors qu'il comprit : faire des nœuds ! Oh oui, plein de nœuds sur ce méchant bonhomme qui l'avait traumatisé ! Pleiiiiiiiiiin de nœuds !

Il aida donc son amie à ligoter leur garde endormi. Ils étaient tous les deux au dessus d'un corps qu'ils espéraient endormi, à bidouiller un peu par ci et par là. Peter aimait bien savoir qu'elle était là, tout près de lui, qu'il avait juste à lever la tête et à s'approcher de 10 centimètres d'elle pour l'embrasser. Mais il ne le fit pas, pour une raison qui lui resta inconnue.


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Dim 28 Avr 2013 - 1:57

Peter regarda autour de lui puis lâcha, plutot perdu:
- Euh ... Oui ?

Sélène lui sourit, puis s'attela à la tâche. Elle enroula une corde partiellement recouverte d'une substance blanchatre assez louche autour du corps du garde en apparence endormi. Comme dans les cartoons! Elle finissait un double noeud assez sommaire avant de s'atteller à ses poignets de la même manière. Peter, qui tranformait le garde en un vrai saucisson, se trouvait à quelque centimètres d'elle.
Elle sentait son souffle proche, ses mouvements près de sa peau. Elle leva les yeux et vit son visage légèrement amusé et concentré sur ses noeuds. Un conflit intérieur la déchirait. La jeune fille mourait d'envie de l'embrasser, de sentir ses lèvres contre les siennes. Mais la peur d'être rejetée la tiraillait également. Un conflit s'engagea dans son coeur opposant ses envies. Elle s'approcha doucement. Avant de se relever et de s'éloigner.
Ils étaient en mission. Elle devait se concentrer sur son objectif. Mais elle ne pouvait se leurrer avec de faux prétextes...
Elle se forca à sourire:
- Je pense qu'il ne bougera pas avant un moment dit-elle.


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Jeu 18 Juil 2013 - 10:44

Alors qu'il finissait de faire des nœuds sur leur garde, Peter sentit son amie s'approcher de lui. Il respira alors un grand coup, se dit que allez, mon gars, c'est maintenant ou jamais, et se retourna vers son amie, près à plonger son regard dans le sien pour lui avouer ses sentiments. Amie qui était déjà debout, à observer le saucisson qui était leur œuvre. Peter se sentit alors abattu, ses espoirs envolés, et se résigna à se lever, et à imiter sa camarade. Ils avaient quand même fait du bon boulot.
Il vit quand même du coin de l’œil Sélène sourire, avant de dire :


- Je pense qu'il ne bougera pas avant un moment.

Il approuva d'un hochement de tête, puis scruta les environs. Il ne faudrait pas que d'autres pré-supposés mastodontes approchent, quand même. Ayant refait du tri dans sa tête pendant sa séance de saucissonnage de gardien, il avait le plan de l'opération à nouveau en tête. Il se tourna alors vers son amie :

- Bon, alors ça c'est fait ! Et c'était que le début. Je sais pas si tu préfères aller dans les bureaux ou dans l'usine, mais je te suis ! A moins que tu ne préfères qu'on croupisse ici tous les deux ...

Il ponctua sa dernière phrase d'un rire nerveux. Il ne savait même pas ce qu'il préférerait lui. D'un côté, c'était leur mission d'infiltrer l'usine et les locaux d'AlphaOne. De l'autre, cette usine lui faisait peur (déjà que sur 15 mètres et en 10 minutes à peine ils étaient tombés sur une voiture et une garde ...), et ils pourraient rester ici. Cependant, s'ils ne bougeaient pas d'ici, Peter ne pourrait pas admirer son amie de dos discrètement. Mais d'autre part, la perspective de rester assis à discuter avec son amie n'était pas si désagréable. Cruel dilemme ...


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Lun 29 Juil 2013 - 22:08

 - Bon, alors ça c'est fait ! Et c'était que le début. Je sais pas si tu préfères aller dans les bureaux ou dans l'usine, mais je te suis ! A moins que tu ne préfères qu'on croupisse ici tous les deux ...

Hmmm... Ils avaient déjà croisé beaucoup de monde (pour des agents censés être discrets) aux alentours de l'usine alors qu'on était censé être l'heure de la pause déjeuner... Mais, allez manger bon sang! s'exclama-t-elle intérieurement. Cependant, les gens qu'ils avaient croisés en arrivant étaient tous des ouvriers et non des cadres. Peut-être prenaient-ils pas leur pause déjeuner en même temps?

- Bien que l'idée de rester croupir ici avec toi m'a l'air particulièrement agréable, je pense que pour le succès de la mission, il faudrait y aller rit-elle. J'ai pensé qu'on pourrait d'abord aller dans les bureaux, histoire de détruire les papiers importants et qu'on casserait tout dans l'usine après, histoire de pouvoir prendre la fuite après à cause du bruit.

Sa première phrase n'était qu'à moitié un mensonge. Elle était sûre que rester ici avec Peter serait très agréable. Mais faut se bouger ma cocotte, tu deviendras jamais t-shirt bleu marine en restant planquée dans une usine crasseuse en charmante compagnie! lui chuchota sa conscience.
Sachant que de toute manière, Peter allait la suivre, Sélène s'engagea vers une porte de l'entrepôt, différente de celle par laquelle ils étaient entrés; se remémorant tant bien que mal les documents et les cartes qu'ils avaient eu à étudier pour se préparer à la mission.


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Mer 16 Avr 2014 - 5:10

- Bien que l'idée de rester croupir ici avec toi m'a l'air particulièrement agréable, je pense que pour le succès de la mission, il faudrait y aller rit-elle. J'ai pensé qu'on pourrait d'abord aller dans les bureaux, histoire de détruire les papiers importants et qu'on casserait tout dans l'usine après, histoire de pouvoir prendre la fuite après à cause du bruit.

Peter sentit son cœur s'envoler lorsque son amie prononça sa première phrase. Mais les suivantes lui rappelèrent qu'ils avaient une missions à accomplir.

Peter suivait donc Sélène en dehors de l'entrepôt. Ils se dirigeaient à présent dans la direction des bureaux. Le bâtiment lui semblait plus gros que l'idée qu'il s'en était faite. Après tout, c'était une usine d'armement, et dans "usine d'armement", il y a le mot "usine". Et qui dit usine dit machines. Machines qu'il devait détruire, sans tout faire exploser si possible (il ne tenait pas à finir la mission brûlé au 3e degré). Il fallait donc éviter de faire surchauffer les machines. Oh, et puis quand bien il même il les ferait surchauffer, elles devaient bien être équipées d'un système de sécurité quelconque.
Pendant qu'il réfléchissait à toutes ces considérations techniques, ils étaient déjà arrivés devant l'entrée des bureaux. Pas l'entrée principale bien sûr. Juste une porte dérobée, qui menait, d'après les plans qu'ils avaient consultés ... Qui menait ... Peter avait oublié où. Toujours était il que ce n'était pas l'entrée principale, et que c'était par là qu'ils avaient prévu de passer. Il chercha quand même à s'assurer de l'endroit où ils étaient.

- Tu te souviens où c'est que ça mène ici, chuchota-t-il ?

Devant la moue complètement inexpressive de son amie, Peter comprit qu'elle aussi avait oublié où ils étaient. Elle les avait conduit là sans encombre (ils avaient quand même parcouru quelques centaines de mètres sans rencontrer qui que ce soit, ce qui semblait relever de l'exploit compte tenu des débuts laborieux de la mission), c'était très bien, mais ils ne savaient pas où ils étaient. Mais il trouvait quand même Sélène très mignonne avec son air déconfit. Peter sourit donc pour essayer de se rassurer et continua à chuchoter :


- Bon, de toute façon, on devait passer par là. Normalement il y a personne.

Il marqua une hésitation, relevant que sa tentative de les rassurer avait piètrement échoué. Normalement. Quelle idée d'avoir inventé ce mot, tiens donc ... Il enchaîna néanmoins, son plan défilant dans sa tête au fur et à mesure qu'il parlait :

- Bon, on va faire un truc. Cette fois ci, j'ouvre la porte doucement. Enfin, le plus doucement possible tout du moins. S'il y a quelqu'un, je l'appelle dehors, et tu l'assommes dès qu'il passe le pas de la porte. Mais vu qu'il n'y aura personne, tu me suis à l'intérieur, et tu me suis de près. J'ai remarqué que nous n'avions croisé que des employés, donc les cadres sont sans doute en train de manger. On va donc aller directement dans le bureau du directeur ; ça marche ?


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Ven 18 Avr 2014 - 20:19

Les deux agents prenaient couloirs sur couloirs, ne croisant personne pour leur plus grand bonheur.
Tout casser, tout casser, tout casser... Sélène devait à tout prix rester concentrée sur son objectif et pas sur l'agent qui lui tenait compagnie. Le visage rieur de son compagnon s'imposait sans cesse à son esprit et elle ne pouvait plus réfléchir tranquillement. Raaaaah, fait chier ! Elle jeta un regard derrière elle discrètement, il était silencieux. Si seulement il savait....

- Tu te souviens où c'est que ça mène ici? chuchota-t-il.

La t-shirt gris se figea. Merde.... Voilà à quoi ça mène ces histoires d'amour... Focalisée sur les étranges sensations dans son coeur et dans sa tête qu'elle avait perdu le fil. C'était pas compliqué, gauche, deuxième à droite, tout droit et deux fois gauche! Mais voilà tous ces couloirs se ressemblaient et une fois une instruction ratée, impossible de s'en rendre compte. Dieu des agents, faites qu'inconsciemment j'ai pris le bon chemin! pria-t-elle. Elle n'était pas croyante mais ça l'amusait d'inventer ses propres dieux.


- Bon, on va faire un truc. Cette fois ci, j'ouvre la porte doucement. Enfin, le plus doucement possible tout du moins. S'il y a quelqu'un, je l'appelle dehors, et tu l'assommes dès qu'il passe le pas de la porte. Mais vu qu'il n'y aura personne, tu me suis à l'intérieur, et tu me suis de près. J'ai remarqué que nous n'avions croisé que des employés, donc les cadres sont sans doute en train de manger. On va donc aller directement dans le bureau du directeur ; ça marche ?

Au moins, il y en avait un qui avait pas perdu le nord ici. Mais l’assommer? A... à mains nues... ? En serait-elle capable? Et si le type était balèze? Elle qui était aussi robuste qu'un tempura à la crevette... Néanmoins, son corps se désolidarisa de son esprit et elle acquiesça. Sélène se plaqua contre le mur, à coté de la porte (côté de la poignée, on sait jamais au cas où la porte s'ouvrait vers l'extérieur!) et fit signe de la tête à son ami pour signifier qu'elle était prête.


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Contenu sponsorisé



Mission AlphaOne (Sélène et Peter)



Vous devez vous connecter pour répondre à ce sujet.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez nous rejoindre rapidement en vous inscrivant !



Sauter vers: