Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Sam 17 Nov 2012 - 1:42

Lettre 1:
Si tu lis ce texte, tu ne comprendras sûrement pas. Je l'écris comme une bouteille à la mer, un dernier SOS avant d'abandonner complètement. Si tu le trouves, si tu te rappelles de mon pseudo (et tu le connaissais, tu m'appelais parfois ainsi), si tu te reconnais, si tu me réponds... Ca fait beaucoup de si.

       Longtemps, je t'ai cherché. Lorsque je me trouvais là ou tu pouvais être, j'espérais voir tes yeux rieurs dans la foule. Lorsque le train dans lequel j'étais s'arrêtait dans la ville dans laquelle tu habites, je cherchais l'éclair châtain tes cheveux désespérement. Je les aimais bien, tes cheveux.

       Tout ce que tu as pu me dire, je m'en rappelle. Ta ville, ta passion, ton futur métier, ton film préféré, les jeux auquels tu joues, la première fois que tu m'as vue. La manière dont tu l'avais raconté me fait encore sourire. Mais toi, te rappelles tu de moi? Peut être me voyais tu simplement comme une future conquête, parmi toutes celles qui te tombaient aux pieds (c'est ironique mon grand, tu le sais). Mais moi je ne suis pas comme ça. Je suis forte. J'ai résisté. J'ai essayé. Quand on se voyait, je te considérais comme un bon ami. Comme un flirt avant de ne plus te revoir. Ce que je pense maintenant? Tu le sais grâce à cette lettre, maintenant. Comme tu dois être fier! Peu importe. Ce texte sert à te retrouver et à défaut, à me débarrasser de ce sentiment qui me rend faible.

       Tu sais, l'autre fois, j'ai vu un poème de Felix Arvers exprimant parfaitement ce que je ressentais. Ce poème, je l'ai inscrit sur le mur de ma chambre. Lui, je le garde. Lui, ne me laissera pas. Il sera toujours là à me rappeler mes erreurs passées. J'en ai marre. Ce romantisme ne me ressemble pas. Tu m'as fait changer. Je ne t'aime pas. Je te déteste. Je te hais. Tu sais quoi? Je t'oublie. A quoi ça sert de t'attendre puisque tu ne reviendras pas? Je vais tomber amoureuse de ce type qui m'observe à la dérobée et qui m'adresse des sourires radieux. Ou de celui qui plaisante avec moi et dont les mains se perdent dans mes cheveux, au creux de ma taille, sur mes hanches.

       Je suis désolée. Je ne peux t'oublier. Ce regard que tu m'as lancé un jour, quand on flirtait... Je ne peux l'oublier. J'ai lu en toi. Il est gravé en moi. Il me serre le coeur quand j'y pense. Tu vas me faire pleurer, espèce de goujat. Oui, j'essaye de te faire culpabiliser pour te faire comprendre la souffrance que je ressens quand je repense à tout ça. Dans ces moments de solitude, je me remémore ton bras autour de mes épaules, la chaleur que tu m'apportais. A l'intérieur et à l'exterieur. La proximité de ton visage quand on était seuls dans ta chambre. Je t'aurais peut-être embrassé si on n'avait pas débarqué à ce moment là.

       Je veux brûler cette lettre, je ne veux pas qu'on la trouve. Cette histoire est morte. Et enterrée. Mais je vais la publier. Cherche moi comme je t'ai cherché. L'absence de réponse à cette lettre me fera oublier cette histoire.


Cette lettre je l'ai écrite avec mes tripes (c'est pas très élégant, je sais, mais c'est vraiment ça). Qu'elle vous plaise ou non, peu m'importe. Je ne l'ai écrite que pour me reconstruire.

Merci quand même de m'avoir lue.






Lettre 2:
Ca fait bientôt 6 mois que je ne t'ai pas revu. 6 mois sans un contact, sans une réponse. 6 mois pour oublier.

Toujours un pincement au coeur quand j'entends quelqu'un appeler ton nom, quand je revois ces photos. Toi, moi, allongés, l'air sérieux, presque intense devant la phtographe. Nos sourires revenaient et les masques tombaient juste après le flash. Deux personnes tout à fait différentes le temps d'une photo. Mais ensemble..

Peu à peu, ton visage s'efface de ma mémoire. Ainsi que les souvenirs. Sauf ce sourire. La seule chose que je garde. La seule chose que je veux garder.
Maintenant, je ne te demande qu'une chose. Sors de mes rêves. Arrête de les hanter. Arrête de me faire croire que j'ai une deuxième chance. Je sais que ce n'est pas posssible. Que ton souvenir entre mes bras, sur mes lèvres n'est qu'une illusion.

Se revoir... Tu l'avais évoqué. Personne n'avait relevé, ni répondu. Je l'ai entendu, et depuis, cette idée tourne dans ma tête. Ils se sont donnés rendez vous dans 10 ans disait-on. On se donne rendez-vous dans un an. Même lieu, même période de l'année. Ce rendez-vous, qui n'était pas pris au sérieux, je vais y venir. Sans doute une idée lancée à la cantonade mais j'ai décidé d'y croire. Car maintenant je suis quelqu'un d'autre, je vais venir.
Si tu t'en rappelles, et que c'était sérieux pour toi, tu seras là. 

Si ce jour on se revoit je saurais agir. Je ne courrai pas, je ne crierai pas, je ne jetterai pas dans tes bras. J'approcherai simplement, un sourire sur les lèvres, le coeur débordant de joie. Quelques mots.



"Tu es revenu."









Lettre 3:
Cher L. ,
Un an maintenant que l'on ne s'est plus revu. Comme promis je suis revenue. Seule. J'ai tenu l'accord qu'on avait passé ensemble dans ce couloir au sol bleu. Mais apparemment je suis la seule qui devait y accorder de l'importance car tu n'y es plus. Couloir vide. Salles vides. Hall vide. Vides sans toi. Combien de fois t'ai je cherché des yeux discrètement en pensant juste t'avoir raté? Je ne compte plus. 
Les lieux paraissent déserts sans la drôle de bande qu'on était Bien sûr que je survis sans toi, j'en suis parfaitement capable! Mais bon... C'est plus pareil. En revenant, je me suis rappelé d'autres histoires: tes tentatives de faire le coq pour nous impressionner, ta grande gueule, ma fierté d'avoir su attirer ton attention sans le faire exprès, nos fous rires, les fois où tu m'agaçais, celles où je te rendais jaloux... J'ai quand même gagné en assurance depuis. Ce qui ne tue pas rend plus fort. Il n'empêche que ton souvenir reste persistant. Ce qui ne tue pas laisse des séquelles...

Seule devant le miroir couvert de traces de doigts, ma tête tourne. Ce n'est pas du à l'effervescence de la fête qui résonne. Mais ces gens m'apparaissent étrangers. Demain on se quittera, tous tiennent à profiter de cette dernière fête, ensemble. Tu ne venais jamais à ces fêtes. Je me suis imaginée au milieu des autres danseurs avec toi et il a fallu que je parte tant l'air me semblait lourd. Je n'avais pas de larmes à refouler, juste le souffle court et le cœur compressé. Je suis restée cinq minutes, dix ou peut-être un quart d'heure à fixer mon reflet tandis que le décor tournait autour de moi. Une fleur de papier. Une poupée en plâtre. Venant de tes mains, c'est tout ce qu'il me reste.

Tu es passé si vite, et laissé un tel espoir... Comme une étoile filante... Remarque, ça ne te va pas. Non, tu tenais trop à te faire remarquer, à te faire aimer, à te faire désirer pour ça. Non... Tu es plutôt comme le reflet de Narcisse. Ça me fait sourire, combien de fois t'ai je appelé Narcisse? Oui, comme le reflet de Narcisse, apparu une fois et synonyme de mort pour qui a osé en être attiré; la chaleur de tes étreintes créant des ondes sur la surface de l'eau. 

Alors maintenant, tu dois être à un autre endroit, avec une autre fille ou plusieurs, qui sait? Elle tombera sans doute sous ton charme et vous serez ensemble à vous faire des baisers superficiels pour une semaine ou deux. Ce que je demandais était simple pourtant. Juste faire le deuil de cette illusion. Te parler comme une amie. Même si ça doit être comme ça que tu m'as toujours vue.


I was looking for you....
But you never come.




C'est la troisième et dernière lettre, étant donné qu'on ne se retrouvera jamais. Qui sait, un jour peut être... Sans se reconnaitre. 
Merci d'avoir lu mes caprices jusqu'au bout 


Dernière édition par Kumiko le Sam 28 Sep 2013 - 4:46, édité 3 fois


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Sam 17 Nov 2012 - 4:46

C'est dur de savoir que c'est pas la peine d'attendre quelqu'un en sachant qu'il ne viendra pas à toi. Et ça l'est encore plus quand ça te fait une raison de plus pour l'attendre ...


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Étienne.
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 20
Messages : 4523
Sam 17 Nov 2012 - 10:17

C'est beau. Très beau.
http://www.cherubcampus.org
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Dim 18 Nov 2012 - 0:04

Merci à vous deux!
Etienne, j'aime bien la phrase de ta signature Smile


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kelly Clara
avatar
Modo

Féminin Age : 24
Messages : 5662
Dim 18 Nov 2012 - 4:46

C'est beau, on voit comme tu dis que tu as écrit avec tes tripes. C'est triste, mais c'est fort, comme texte...


Dossier
Agent: Clara Keller
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Dim 18 Nov 2012 - 7:22

Un grand merci. Simplement Smile .


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Mar 29 Jan 2013 - 3:51

Ca fait bientôt 6 mois que je ne t'ai pas revu. 6 mois sans un contact, sans une réponse. 6 mois pour oublier.

Toujours un pincement au coeur quand j'entends quelqu'un appeler ton nom, quand je revois ces photos. Toi, moi, allongés, l'air sérieux, presque intense devant la phtographe. Nos sourires revenaient et les masques tombaient juste après le flash. Deux personnes tout à fait différentes le temps d'une photo. Mais ensemble..

Peu à peu, ton visage s'efface de ma mémoire. Ainsi que les souvenirs. Sauf ce sourire. La seule chose que je garde. La seule chose que je veux garder.
Maintenant, je ne te demande qu'une chose. Sors de mes rêves. Arrête de les hanter. Arrête de me faire croire que j'ai une deuxième chance. Je sais que ce n'est pas posssible. Que ton souvenir entre mes bras, sur mes lèvres n'est qu'une illusion.

Se revoir... Tu l'avais évoqué. Personne n'avait relevé, ni répondu. Je l'ai entendu, et depuis, cette idée tourne dans ma tête. Ils se sont donnés rendez vous dans 10 ans disait-on. On se donne rendez-vous dans un an. Même lieu, même période de l'année. Ce rendez-vous, qui n'était pas pris au sérieux, je vais y venir. Sans doute une idée lancée à la cantonade mais j'ai décidé d'y croire. Car maintenant je suis quelqu'un d'autre, je vais venir.
Si tu t'en rappelles, et que c'était sérieux pour toi, tu seras là.

Si ce jour on se revoit je saurais agir. Je ne courrai pas, je ne crierai pas, je ne jetterai pas dans tes bras. J'approcherai simplement, un sourire sur les lèvres, le coeur débordant de joie. Quelques mots.



"Tu es revenu."





Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Mar 29 Jan 2013 - 5:02

Une petite reprise de Bruel peut être ? Razz
Toujours aussi poignant Smile On y croit pour toi, à ce rendez-vous !


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Mar 29 Jan 2013 - 5:32

Bien joué Val Wink
Et merci!


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Lun 26 Aoû 2013 - 7:37

Cher L. ,
Un an maintenant que l'on ne s'est plus revu. Comme promis je suis revenue. Seule. J'ai tenu l'accord qu'on avait passé ensemble dans ce couloir au sol bleu. Mais apparemment je suis la seule qui devait y accorder de l'importance car tu n'y es plus. Couloir vide. Salles vides. Hall vide. Vides sans toi. Combien de fois t'ai je cherché des yeux discrètement en pensant juste t'avoir raté? Je ne compte plus.
Les lieux paraissent déserts sans la drôle de bande qu'on était Bien sûr que je survis sans toi, j'en suis parfaitement capable! Mais bon... C'est plus pareil. En revenant, je me suis rappelé d'autres histoires: tes tentatives de faire le coq pour nous impressionner, ta grande gueule, ma fierté d'avoir su attirer ton attention sans le faire exprès, nos fous rires, les fois où tu m'agaçais, celles où je te rendais jaloux... J'ai quand même gagné en assurance depuis. Ce qui ne tue pas rend plus fort. Il n'empêche que ton souvenir reste persistant. Ce qui ne tue pas laisse des séquelles...

Seule devant le miroir couvert de traces de doigts, ma tête tourne. Ce n'est pas du à l'effervescence de la fête qui résonne. Mais ces gens m'apparaissent étrangers. Demain on se quittera, tous tiennent à profiter de cette dernière fête, ensemble. Tu ne venais jamais à ces fêtes. Je me suis imaginée au milieu des autres danseurs avec toi et il a fallu que je parte tant l'air me semblait lourd. Je n'avais pas de larmes à refouler, juste le souffle court et le cœur compressé. Je suis restée cinq minutes, dix ou peut-être un quart d'heure à fixer mon reflet tandis que le décor tournait autour de moi. Une fleur de papier. Une poupée en plâtre. Venant de tes mains, c'est tout ce qu'il me reste.

Tu es passé si vite, et laissé un tel espoir... Comme une étoile filante... Remarque, ça ne te va pas. Non, tu tenais trop à te faire remarquer, à te faire aimer, à te faire désirer pour ça. Non... Tu es plutôt comme le reflet de Narcisse. Ça me fait sourire, combien de fois t'ai je appelé Narcisse? Oui, comme le reflet de Narcisse, apparu une fois et synonyme de mort pour qui a osé en être attiré; la chaleur de tes étreintes créant des ondes sur la surface de l'eau.

Alors maintenant, tu dois être à un autre endroit, avec une autre fille ou plusieurs, qui sait? Elle tombera sans doute sous ton charme et vous serez ensemble à vous faire des baisers superficiels pour une semaine ou deux. Ce que je demandais était simple pourtant. Juste faire le deuil de cette illusion. Te parler comme une amie. Même si ça doit être comme ça que tu m'as toujours vue.


I was looking for you....
But you never come.




C'est la troisième et dernière lettre, étant donné qu'on ne se retrouvera jamais. Qui sait, un jour peut être... Sans se reconnaitre.
Merci d'avoir lu mes caprices jusqu'au bout Smile


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1826
Mar 27 Aoû 2013 - 10:11

C'est beau Razz Et j'ai suivi tes caprices jusqu'au bout Wink


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Erwin
avatar
Gris

Masculin Age : 19
Messages : 615
Jeu 24 Oct 2013 - 6:54

C'est beau et émouvant... Je n'ai pas pu m'empêcher de verser quelques larmes Sad


Dossier
Agent: Isaac Van Daan
Age: 11 ans
T-shirt: Gris
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Jeu 24 Oct 2013 - 7:02

Merci Napo' Smile T'es trop mimi ^^


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Marine Smith
avatar
Admin

Féminin Age : 23
Messages : 16647
Mar 29 Oct 2013 - 10:40

Puisqu'on relance ce topic, autant en profiter pour donner mon avis:
Textes magnifiques, besoin ni de rimes, ni d'alexandrins. Le rythme imposé est rapide, saccadé, confus, illustrant parfaitement tes sentiments.(?) Tu nous plonges dans un univers, de doutes, d'espoir et de peine;
merci de nous l'avoir fait partager. Smile
http://uglies-s-w.forumactif.com/forum.htm
Kumiko
avatar
Bleu Marine

Féminin Age : 20
Messages : 2548
Mar 29 Oct 2013 - 21:22

Merci à toi Marine Smile


Dossier
Agent: Sélène Hann
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
MrMinékia
Bleu ciel

Masculin Age : 17
Messages : 236
Jeu 21 Nov 2013 - 3:45

C'est... émouvant Surprised 
http://mrminekia.carbonmade.com/

Dossier
Agent: Brice Bonnet
Age: 12 ans
T-shirt: Gris
Contenu sponsorisé



Looking for you.



Vous devez vous connecter pour répondre à ce sujet.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez nous rejoindre rapidement en vous inscrivant !



Sauter vers: