anipassion.com

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Super man
avatar
Modo

Masculin Age : 19
Messages : 7607
Dim 23 Oct 2011 - 8:08

Hé bien voilà. Tout est dans le titre.
Que pensez vous du suicide ? Un acte de courage ? Un acte de lâcheté ?
Et pour ceux qui restent, de la culpabilité ? Auraient - ils pût empêcher ça ?
C'est un sujet suivent tabou. Ici, on exprime son avis, ses expériences peut être, sans crainte d'être jugé.
http://www.cherubcampus.org/

Dossier
Agent: Lucas Fuller
Age: 13 ans et 7 mois
T-shirt: Gris
Lana
avatar
Bleu ciel

Féminin Age : 21
Messages : 460
Dim 23 Oct 2011 - 20:02

Je ne crois pas que ce soit du courage ou de la lâcheté. Plutôt un choix, le seul qu'on voit lorsqu'on est acculé.
Ceux qui échouent ont soit de la chance et finissent par remarquer qu'ils peuvent se coudrent des ailes pour franchir l'obstacle, soit ils restent aveuglés et là je ne sais pas...
Ceux qui restent auraient pu faire quelque chose peut-être, mais avant. Raisonner quelqu'un qui a prit son choix c'est comme réveiller un somnambule. Appeler les secours, la main tendue, stopsuicide ou toute autre organisation, c'est bien joli mais si la personne est réellement décidée, je ne pense pas que cela soit très utile. Par contre réussir à faire douter celui qui hésite au fond de lui, ça c'est peut-être faisable. Encore faut-il savoir manier les mots.

Ceci n'étant que mon opinion, je n'ai aucune prétention de comprendre tout cela, et encore moins de savoir quoi faire si cela m'arrive...

Julietteee
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 20
Messages : 8279
Dim 23 Oct 2011 - 23:23

De toute façon chacun a une opinion différente, qu'on le veuille ou non.

Le suicide est pour moi un acte qui me choque beaucoup. Il me choque car à chaque fois (sauf quand il est involontaire, par exemple quand quelqu'un se suicide alors qu'il est saoul ou qu'il a pris une quelconque drogue), la personne qui s'est tuée n'en est pas la cause. Par exemple, avec cette histoire de France Télécom, l'assassin est le patron, certes, mais aussi, tous les supérieurs hiérarchiques de celui ou celle qui s'est tué. Sinon, si c'est une question d'amitié, de perte d'un bien plus ou moins important, c'est le concerné qui a pris ce bien ou cet(te) ami(e) qui l'a tué. Je trouve cela complétement déplorable. Le suicide, donc, bien que volontaire, n'est qu'une façon à d'autres de le tuer en ayant les mains propres.

Nameco
avatar
Gris

Masculin Age : 19
Messages : 1065
Dim 23 Oct 2011 - 23:34

Le suicide c'est une torture mental. C'est une personne qui a fait exprès de pousser une autre personne à bout. Pour moi c'est pas un choix, c'est un meurtre. D'une façon plus complexe que de tirais sur la personne mais, volontaire ou pas, c'est toujours de la faute à quelqu'un. C'est considérer comme le meurtre parfait. Sa prouve quand même que la personne qui se suicide est dans un état de fragiliter mental. On peut pas appeller ça de la lacheter mais c'est loin d'être du courage, c'est parce que il a peur qu'il veut en finir. Si c'est involontaire, on ressent de la culpabiliter obligatoirement.

Super man
avatar
Modo

Masculin Age : 19
Messages : 7607
Lun 24 Oct 2011 - 19:31

Certes Philou, mais il est souvent intéressant de confronter nos opinions respectives.. Smile

Le suicide ce n'est pas forcément à cause d'une personne en particulier. Oui ça existe, des personnes perverses, qui prennent leur pied à pousser les gens normaux à bout. Les gens sensibles surtout, parce qu'ils s'amusent à les briser complétement. A les détruire. Ca existe, et ça a toujours exister. Mais tous les suicides de sont pas de leur faute.. Parfois, t'as juste tout les malheurs d'une vie qui te tombent dessus d'un coup. Comme ça. C'est vrai, c'est toujours la fautes de quelqu'un, en quelque sorte mais... Parfois ça n'est pas volontaire. Parfois, cette personne décède. Et tu ne le supportes pas. Au fond c'est sa faute non ? C'est assez égoïste de penser ça je trouve. Dans le suicide, la personne a aussi une part de responsabilité.
http://www.cherubcampus.org/

Dossier
Agent: Lucas Fuller
Age: 13 ans et 7 mois
T-shirt: Gris
Alice_Rose
avatar
Bleu ciel

Féminin Age : 20
Messages : 335
Lun 24 Oct 2011 - 20:36

C'est sûr que si on cherche toujours une personne à condamner...
Mais a-t-on le droit de mettre un tel poids sur quelqu'un qui ne savait pas forcément à quel point il faisait du mal? Peut-on dire, un jour; ''Toi, là, c'est ta faute si il est mort, et tu vas t'en vouloir toute ta vie et c'est bien comme ça!''

Pour moi, c'est vrai que dans la plupart des suicides, une pression, une personne est à l'origine de tout ça. Chaque personne a une sensibilité différente, une force relative face aux attaques. Doit-on tenir compte de la fragilité mentale de chacun avant de lui parler? Ce serait considérer que l'humanité entière est en sucre. Personnellement, je fais de mon mieux pour ne pas blesser les personnes en face de moi, mais je ne peux pas toujours parler sous contrôle.
Bien sûr, il y a les gens qui mettent délibérément de la pression sur quelqu'un, et ceux-là sont en partie coupable, même si ils ne se rendaient pas compte du calvaire qu'ils faisaient subir à une personne trop sensible. Des psychiatres ont fait une expérience; ils ont reconstitué le système d'une prison, avec des étudiants comme détenus et d'autres, plus âgés, comme matons. Il n'a pas fallu plus d'une semaine pour que ça dégénère et que les ''matons'' fassent récurer les toilettes aux détenus avec leurs ongles. On se rend rarement compte de la pression qu'on met sur les autres.

Mais le suicide, ce n'est pas un acte de lâcheté pure; c'est, la plupart du temps, un SOS! Sur le moment, il faut aussi beaucoup de courage pour se tailler les artères ou avaler une boite de médicaments. C'est un courage différent, c'est tout. Je ne dirais pas que c'est la conséquence d'une grande lâcheté, mais plutôt d'une grande fragilité.

Ça
avatar
Bleu ciel

Masculin Age : 22
Messages : 438
Lun 24 Oct 2011 - 22:23

J'avais lu un article d'un magazine de psycho' qui expliquait que le suicide des enfants était très différent de celui de l'adulte:
_ Le suicide infantile est rapide dans sa mise en place et définitif. L'enfant se suicide pour mourir, et non pour lancer un appel à l'aide comme chez les adultes;
_Le suicide de l'adulte tendrait plutôt à se mettre en place à l'usure, après réflexions. Il a moins pour but une mort rapide (et donc violente) mais plutôt un appel à l'aide avec des méthodes qui ont moins de chances de réussir (médicaments, par exemple).
Se suicider peut être aussi une façon de "se payer une tranche de vie", de vivre une liberté infinie du fait qu'on sait qu'on va mourir. http://www.youtube.com/watch?v=VZvm5H4F-aA
Quoi qu'il en soit, je citerai mon prof' de philo' en disant: "Se suicider, ça sert à rien, de toutes façons, on va mourir."

Julietteee
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 20
Messages : 8279
Lun 24 Oct 2011 - 23:35

Ouaip, Petit Antoine de Saint Lilou, mais j'ai dit que PARFOIS, ou, LE PLUS SOUVENT, c'est le cas, et j'ai aussi dit, ou alors j'ai oublié (j'ai la flemme de me relire Very Happy ) que ce meurtre en ayant les mains propres, n'est pas forcément volontaire. En gros, ça peut être un suimicide involontaire confused

Invité
avatar

Jeu 27 Oct 2011 - 12:21

Citation :
Je ne crois pas que ce soit du courage ou de la lâcheté. Plutôt un choix, le seul qu'on voit lorsqu'on est acculé.
Lana, je ne croit pas que j'aurais pu mieux expliquer le tout que toi.
La personne ayant des idées suicidaires ne le veut pas forcément, loin de la, mais ne voit aucune autre option et veut en finir au plus vite. (Car elle sait que plus elle attendra plus ce sera difficile.)

Les raisons de vouloir se suicider sont multiples, certaines d'entre elles facilement repérable, d'autres beaucoup moins.
Selon ma maigre expérience en la matière, les cas d'idées suicidaires les plus évidentes sont les plus faciles à résoudre, à empêcher. Seulement, si on connait quelqu'un qui a des idées suicidaire, il ne faut pas attendre, et agir le plus vite possible, soit en tentant de lui parler, soit en prévenant un adulte responsable et fiable. (Et non les parents s'ils sont impliqués dans les raisons du suicidaire.)

M'enfin bref, je m'éterniserai pas trop, je pourrais écrire un pavé la-dessus.

Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1822
Dim 30 Oct 2011 - 7:48

Il t'en vient de drôles idées mon Lilou ^^ Remarque c'est important d'en parler Smile

Le suicide ... Moi je pense qu'il est différent chez chacun. Et je pense que de manière générale il faut du courage (et beaucoup de courage) pour se suicider. Et aussi être profondément désespéré. Parce que le désespoir est la cause principale du décès, parce que l'on ne voit pas d'autre issue. Mourir pour se libérer, c'est le but du suicide. Ou pour lancer un appel à l'aide.

Remarquez, d'autres suicides sont ... moins noble, dira-t-on. Certaines personnes font des actes absolument horribles et entraînent avec eux des tonnes de morts (comme les kamikazes). Regardez Hitler : désespéré de voir ses efforts réduits à néant (et tant mieux pour nous d'ailleurs ...), il a fait sauter un bunker avec tous ses conseillers dedans ... Il a souhaité quoi ? Ne jamais dévoiler des secrets nazis ? Ou bien leur faire "payer" en quelque sorte son échec ?

On pourrait d'ailleurs lancer un autre sujet de débat sur les suicides pour la religion, ou une nation ...


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Ça
avatar
Bleu ciel

Masculin Age : 22
Messages : 438
Lun 31 Oct 2011 - 6:33

Valus a écrit:

Remarquez, d'autres suicides sont ... moins noble, dira-t-on. Certaines personnes font des actes absolument horribles et entraînent avec eux des tonnes de morts (comme les kamikazes).[b] Regardez Hitler : désespéré de voir ses efforts réduits à néant (et tant mieux pour nous d'ailleurs ...), il a fait sauter un bunker avec tous ses conseillers dedans ... Il a souhaité quoi ? Ne jamais dévoiler des secrets nazis ? Ou bien leur faire "payer" en quelque sorte son échec ?[b]

Tu peux citer tes sources, stp? Car ça semble étonnant, étant donné que Hitler s'est tiré une balle et que ce sont ses conseillers et ses exécutants qui ont été jugés au procès de Nuremberg.

Kelly Clara
avatar
Modo

Féminin Age : 23
Messages : 5662
Mar 1 Nov 2011 - 0:15

Hitler s'est tué (à mon avis) par lâcheté, parce qu'il se savait incapable de justifier ses actes, et parce que le projet de sa vie s'effondrait. Je crois qu'il n'a jamais tué qui que ce soit personnellement...
Les gens qui disent tout le temps "je vais me suicider" sont ceux qui ne le font pas. Ceux qui passent à l'acte sont ceux qui sont seuls, ou se sentent seuls et abandonnés. Et quand ils se suicident (ou tentent de le faire), la réaction de l'entourage es souvent "je comprends pas, il avait l'air heureux, bien dans sa peau!" ou "il était pas du genre à faire ça pourtant!"
Les gens qui en poussent d'autres à bout sont rares, heureusement. Je ne pense pas qu'on se suicide à cause d'une chose en particulier, mais à cause d'une goutte d'eau qui fait déborder le vase, d'une accumulation d'actions...

Le sociologue Durkheim avait une théorie pas mal sur le suicide, je vous renvoie à ses travaux =)


Dossier
Agent: Clara Keller
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Eazy E
avatar
Bleu ciel

Masculin Age : 22
Messages : 194
Mar 1 Nov 2011 - 8:34

Personnellement je pense qu'Hitler s'est sucider plutot par fanatisme, il voulait mourir en même temps que son projet... On peut peut être comparer son geste à celui des Samourai qui ne supportaient pas la défaite !
http://www.youtube.com/user/DollsLiving?feature=mhum
Zatt'
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 23
Messages : 6969
Mar 1 Nov 2011 - 9:10

Eazy E a écrit:
Personnellement je pense qu'Hitler s'est sucider plutot par fanatisme, il voulait mourir en même temps que son projet... On peut peut être comparer son geste à celui des Samourai qui ne supportaient pas la défaite !
ce n'est pas vraiment la defaite que le samouraï ne supporte pas, mais le deshonneur. Hitler, ce n'est pas a cause du deshonneur qu'il a mit fin a ses jours, mais pour ne pas voir son empire millenaire detruit, etre jugé puis condamné. On ne peut donc pas les comparer...

Je pense que le suicide est toujours un echec, mais la vie peut etre parfois pire qu'un echec pour la personne concernée. Mais pour la famille et les amis, c'est surement l'une des pires choses qui puisse arriver.
de plus, je pense que les tentatives sont a prendre en compte serieusement : la personne ne veut pas vraiment finir ses jours, mais cherche de l'aide sans savoir comment le dire...
http://www.mesphotos-pierre.tk
Kelly Clara
avatar
Modo

Féminin Age : 23
Messages : 5662
Mar 1 Nov 2011 - 9:16

je suis d'accord avec Zatt'. Il y a les suicides "efficaces", ceux qui sont conçus pour réussir, et ceux qui sont des appels au secours, des tentatives (plus ou moins sérieuses, mais ça ne veut pas dire qu'elles ne sont pas dangereuses) qui ont pour but de faire réagir les autres...


Dossier
Agent: Clara Keller
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Roméo
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 21
Messages : 1822
Ven 4 Nov 2011 - 6:27

Vladim' a écrit:

Tu peux citer tes sources, stp? Car ça semble étonnant, étant donné que Hitler s'est tiré une balle et que ce sont ses conseillers et ses exécutants qui ont été jugés au procès de Nuremberg.

Mes sources ... Ma prof d'histoire de l'année dernière ptet ? x) Enfin après je sais pas hein, ptet que je confond, mais y me semblait que c'était ça x)


Dossier
Agent: Peter Everdeen
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
Ça
avatar
Bleu ciel

Masculin Age : 22
Messages : 438
Ven 4 Nov 2011 - 10:12

J'sais pas, l'histoire de l'explosion du bunker rempli de conseillers, ça m'étonne, mais bon, j'y étais pas, donc...

Julietteee
avatar
Bleu Marine

Masculin Age : 20
Messages : 8279
Sam 5 Nov 2011 - 3:15

Il n'y a eu absolument aucune explosion de bunkers, seulement deux suicides à la balle et au cyanure (sa femme s'est empoisonnée. Les circonstances du suicide ne sont pas très claires, mais Hitler et sa femme se sont bien suicidés (sa femme c'est sur, lui, par contre, on sait pas s'il s'est tiré une balle dans la tête seulement, ou si en même temps il a pris du poison ou si carrément y avait du poison dans la balle.

lucas74
avatar
Bleu ciel

Masculin Age : 19
Messages : 414
Jeu 10 Nov 2011 - 7:30

bonjour j'ai connu quelq'un qui c'es sucider elle etait mal dans sa peeau j'avais dicuter avec elle s'etait une copine et elle es monter sur une paserelle un monsieur lui a dit que c'etait dangeureux et c'es tourner lui a souris et a sauter je l'ai vu s'ecraser pour moi c'es un acte de profond desespoire qui ne peux pas etre juger

Kelly Clara
avatar
Modo

Féminin Age : 23
Messages : 5662
Jeu 10 Nov 2011 - 7:50

C'est horrible...
Je ne sais pas si on peut juger les actes en général, mais je trouve quand même que c'est horrible. La personne qui s'est suicidée, elle a pensé qu'elle allait vous traumatiser à vie (enfin, je suppose), en tant que témoins de la scène?


Dossier
Agent: Clara Keller
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
lucas74
avatar
Bleu ciel

Masculin Age : 19
Messages : 414
Jeu 10 Nov 2011 - 7:53

bah en faite je sais pas elle c'es disputer avec sa meilleur amie et voila quoi mais je te jure des fois quand je revois la scene avec tous le sang et elle enfin elle etait tellement decomposer qu'on la reconnaissait meme pas frr

Kelly Clara
avatar
Modo

Féminin Age : 23
Messages : 5662
Jeu 10 Nov 2011 - 7:55

C'est affreux, je trouve... Je ne sais pas si la vie vaut la peine d'être gaspillée comme ça, mais c'est difficile de comprendre ce que vivent ceux qui se suicident.


Dossier
Agent: Clara Keller
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
lucas74
avatar
Bleu ciel

Masculin Age : 19
Messages : 414
Jeu 10 Nov 2011 - 7:57

bah en faite je la comprend car j'ai failli le faire un jour ... je vais te raconter pourquoi ou ca t'interesse pas?

Kelly Clara
avatar
Modo

Féminin Age : 23
Messages : 5662
Jeu 10 Nov 2011 - 8:05

Si tu veux! Ca m'intéresse, en tout cas...


Dossier
Agent: Clara Keller
Age: 13 ans
T-shirt: Gris
lucas74
avatar
Bleu ciel

Masculin Age : 19
Messages : 414
Jeu 10 Nov 2011 - 8:09

Bah en faite mon pere avait une nouvelle copine et il m'a carrement jeter dehors en disant que j'etait moins important qu'elle a ces yeux et que de toutes facn il prefererait que je soit au cimtiere et la je recoit un sms de ma copine me disant qu'elle me quittait alors la j'ai ressenti un desespoir j'etait abandonner et je n'avait nul part ou aller alors je suis monter sur le toit et si un voisin ne m'avait pas vu et empecher de comettre l'irreparable je ne serait peut etre pas la pour te le raconter

Contenu sponsorisé



Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le suicide



Vous devez vous connecter pour répondre à ce sujet.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez nous rejoindre rapidement en vous inscrivant !



Sauter vers: